Le soutien wallon aux producteurs, à l’occasion de la Fête de la Pomme (Rongy)

Discours de Madame la Sénatrice et Députée wallonne Véronique Waroux lors de la fête de la pomme à Rongy ce samedi 4 octobre.

 En tant que Députée wallonne, je témoigne tout mon soutien aux producteurs de pommes et poires qui pâtissent actuellement de l’embargo russe sur leurs produits. Et je les assure de la plus grande attention de leurs élus en cette période difficile. Le Parlement Wallon, pour sa séance d’ouverture il y a quinze jours, a d’ailleurs reçu une délégation de producteurs pour entendre leurs demandes, et a consacré un large débat sur cette question primordiale.

Tout comme de nombreux Belges, j’ai été étonnée d’apprendre combien nos producteurs de pommes et de poires sont tributaires de la Russie pour leurs exportations. Au niveau des poires, par exemple, 90% de la production belge est exportée. Et plus de la moitié de ces exportations (60%) sont vendues en Russie. La Wallonie compte 73 producteurs de poires et 83 producteurs de pommes: des hommes et des femmes dont le travail est aujourd’hui mis en difficulté par l’embargo russe.  Mais ce débat ne concerne pas que les producteurs. Il concerne aussi chaque consommateur et chaque citoyen.

1) L’Europe a-t-elle eu tort de s’opposer à M. Poutine et à son régime non respectueux des droits de l’homme?  Non: elle devait réagir.

2) Est-ce à la Wallonie ou à ses producteurs d’en payer les conséquences? Non plus.

L’Union européenne a pris ses responsabilités en finançant le retrait du marché de 43.000 tonnes de pommes et de poires belges. La Commission a annoncé, le 29 septembre, le déblocage de 165 millions d’euros en vue de financer, jusqu’à la fin de 2014, le retrait du marché des fruits et légumes périssables qui ne peuvent plus être exportés vers la Russie. Le nouveau programme servira à financer la distribution gratuite, le compostage ou encore la non-récolte. La Belgique comptera parmi les principaux bénéficiaires de cette aide. Les producteurs seront indemnisés dans une fourchette comprise entre 50% et 100% du prix. Les formulaires pour bénéficier de ces aides sont disponibles en ligne, sur le Portail de l’agriculture wallonne (http://agriculture.wallonie.be/)

3) La Région wallonne n’est pas restée les bras croisés pour autant. Le Ministre wallon de l’agriculture, Monsieur René Collin, a réagi rapidement en constituant dès le 29 août une « task force » spécifique, regroupant les représentants de toutes les professions agricoles, des fédérations et associations de producteurs, et des syndicats.

Des mesures de promotion des produits wallons ont été menées, dont les spots radio invitant les citoyens à consommer leurs fruits locaux. Il y aura des actions fortes qui seront menées dans les écoles à travers des distributions de pommes et de poires. Les actions d’ouverture de vergers, comme celles-ci, seront soutenues. Le ministre a annoncé son intention de lancer un appel à projets prochainement pour des mesures logistiques afin de pérenniser ce type d’action dans le temps.

Enfin, il faudra réfléchir à plus long terme, en multipliant les initiatives nous assurant une dépendance moins importante quant à notre avenir économique. Les circuits courts, le soutien aux halls-relais agricoles ainsi qu’au volet « transformation » du produit, sont indispensables.

 

Madame Véronique Waroux, Sénatrice et Députée wallonne cdH- 0498/88.60.04 – verowaroux@voo.be
Contact Presse : Fanny Geeraerts – 0485/15.71.01 – fanny.geeraerts@gmail.com

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *