A quand une remise en état de la RN 60 – Neuve Chaussée à Péruwelz?

Question à M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine sur « l’état de la RN 60 à Péruwelz ». À Leuze, on slalome entre les nids de poule. À Peruwelz, on rebondit sur les « bourrelets ». Sur la RN 60, au niveau de la Neuve Chaussée à Peruwelz, les joints entre les plaques de béton font des « bourrelets »et constituent des casses-vitesse inattendus et brutaux. Notamment devant le magasin Hubo où la déformation de la voirie pourrait engendrer des dégâts aux véhicules.

Par ailleurs cette route est devenue accidentogène ou du moins insécurisante du fait de la multiplication des grandes surfaces tout au long, qui génère des manœuvres délicates de la part des automobilistes sur la largeur des trois bandes.

Des travaux de réparation d’urgence sont-ils prévus ? À quand l’éventuel remplacement des plaques béton, visiblement en fin de vie ? À quand un réaménagement général de cette RN 60 pour sécuriser les entrées et sorties des magasins ? Et sécuriser les cyclistes et les piétons ? Il a été fait allusion à un rond-point supplémentaire, Monsieur le Ministre peut-il nous donner des précisions sur le lieu exact et le timing prévus ?

Réponse de M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine.
La sécurisation de la N60 à Péruwelz a été abordée en Commission provinciale de Sécurité routière CPSR le 28 octobre 2015. Il y a été convenu que l’Administration envisagerait à terme une neutralisation physique de la berme centrale sur l’ensemble du tracé à 3 bandes, afin de limiter les vitesses et empêcher les dépassements. Il a aussi été convenu que, dès l’achèvement du contournement, cette voirie serait cédée à la Ville, en raison de la perte de son caractère de transit.

Les travaux de réhabilitation de la RN60 sont prévus au Plan Infrastructures 2016-2019 à hauteur de 2.700.000 euros. Ils sont programmés après la réalisation du contournement, soit courant du second semestre 2018, en vue de garder une cohérence, tant au niveau de la mobilité que sur l’aspect plus local de l’aménagement à réaliser sur cette section, avant sa rétrocession à la Ville. Dans l’attente, les dégradations pouvant engendrer des problèmes de sécurité sont traitées par mes services par le biais du bail d’entretien routier.

1 réponse
  1. Gérard Malchaire dit :

    Bonjour Madame Waroux,

    A la Neuve-Chaussée, il y a aussi le problème du carrefour avec le quai de Paray-VP.
    En venant du quai, pour tourner vers Leuze, il y a 2 flux de circulation à surveiller.
    A cause du pont, on ne voit pas bien arriver les véhicules venant de Leuze.
    C’est un endroit relativement stressant.

    D’autre part, bravo pour votre action.
    Je n’aime pas le slogan « tous pourris » mais, ces derniers temps, on serait bien enclin à le croire.
    C’est surtout cette mentalité qu’on retrouve de + en + en allant du nord de l’Europe vers les pays du sud :
    on peut se laisser aller à des petites magouilles que les électeurs ne verront pas.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *