Brugelette : 280.000 euros pour restaurer la Chapelle des Carmes

Ce jeudi, sur proposition de Maxime PREVOT, Ministre wallon du Patrimoine, le Gouvernement wallon a dégagé un subside de près de 280.000 euros pour la restauration et la transformation de la chapelle de l’ancien Couvent des Carmes de Brugelette. Je me réjouis de la décision pour ce dossier que je suis de très près depuis plus d’un an ! Même si le Ministre du Patrimoine me l’avait déjà confirmé en réponse à une de mes questions parlementaires, cette décision du Gouvernement wallon est une bonne nouvelle pour Brugelette. Nous espérons un retour identique du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de mener à bien ce beau projet culturel dans un écrin patrimonial.

Le Couvent des Carmes de Brugelette fut fondé en 1569. Vendu comme bien national en 1796, il fut transformé successivement en brasserie, boucherie, maison particulière et cabaret avant d’être occupé par des Recollectines françaises (1901-1925) puis par des Carmélites (1929-1956). L’ensemble des bâtiments se présente comme un quadrilatère en briques et calcaire construit en plusieurs étapes au XVIIIe siècle, quelque peu remanié au XIXe siècle et réadapté à la vie religieuse au début du XXe siècle.
La Chapelle est en réalité le fruit d’un réaménagement par les Récollectines d’une ancienne grange.

Le projet porte sur la restauration globale de la Chapelle et de la maison datée de 1830 qui y est accolée, avec une réaffectation de l’ensemble en centre socioculturel. Une grande salle de spectacle sera aménagée dans l’actuelle Chapelle, tandis que la maison accolée accueillera des locaux annexes tels qu’une salle de réunion et des espaces de stockage au rez-de-chaussée et des loges pour artistes à l’étage. Une annexe contemporaine servant de foyer et d’accès à la chapelle viendra compléter l’ensemble.

Le montant des travaux de restauration s’élève à 1.754.600 € TVAC subsidiés à concurrence de 279.335€ TVA et frais généraux inclus par la Wallonie dans le cadre de la politique du Patrimoine menée par le Ministre Maxime PREVOT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *