Pont des Trous : le capharnaüm politique tournaisien

Au vu du capharnaüm politique tournaisien autour du dossier « Seine-Escaut », et des inquiétudes légitimes de la population concernant l’impact de l’élargissement sur sa ville, j’ai réinterrogé le Ministre wallon des Travaux publics et des Voies hydrauliques, Maxime Prévot, ce mardi en Commission du Parlement de Wallonie. Le Ministre se veut rassurant envers la population : elle sera entendue au sein du comité d’accompagnement et recevra les réponses techniques justifiant le sur-élargissement de la traversée de Tournai. J’espère des réponses rapides et objectives ainsi qu’une reprise sincère du dialogue de la part des autorités locales.

(suite…)

Pour une intervention militaire aérienne en Syrie

Il est urgentissime d’intervenir militairement en Syrie. Réuni hier, le bureau politique du cdH a exprimé une nouvelle fois la nécessité d’une intervention militaire aérienne en Syrie, d’un renforcement de l’aide humanitaire sur place et d’une coordination au niveau belge et européen.

Comme le Président Benoit Lutgen l’avait déclaré le 30 août dernier à Wégimont, des frappes aériennes sont indispensables pour stopper l’avancée de l’Etat islamique et l’affaiblir, pour limiter la capacité d’action du pouvoir de Damas et pour endiguer la fuite de nombreux réfugiés de guerre syriens et irakiens. Il faudra également engager un processus volontariste pour trouver une solution politique en Syrie.

« Il faut donner de l’espoir aux populations locales pour qu’elles puissent vivre en sécurité et n’entament pas un exode au péril de leur vie » a déclaré Benoit Lutgen pour qui la Belgique doit renforcer sa participation tant au niveau humanitaire que militaire dans la région, dans le cadre d’une action internationale.

Dans le même temps, l’Union européenne doit dégager des moyens budgétaires pour renforcer l’intervention humanitaire sur place.

Enfin, l’Europe doit également inviter chaque Etat membre à prendre ses responsabilités et assurer une meilleure protection des populations qui fuient les conflits.

Au niveau belge, le cdH demande que le Gouvernement fédéral mette en place très rapidement une coordination avec les entités fédérées dans la gestion de cette situation d’urgence.

Les différentes actions doivent être coordonnées pour organiser au mieux l’aide humanitaire dans notre pays. En effet, les enjeux en termes de logement, de santé, de scolarité, etc. réclament une parfaite coordination de l’ensemble des acteurs concernés. Le Gouvernement fédéral doit dégager les moyens nécessaires pour faire face à ces différents défis. Il doit également apporter un soutien renforcé aux pouvoirs locaux pour que les communes puissent assurer l’accueil des réfugiés.

Le cdH demande que chacun soit au rendez-vous de l’accueil des « réfugiés de guerre » qui fuient leur pays pour sauver leur vie et celle de leur famille.

AFP PHOTO / ECPAD / EMA /ARMEE DE L’AIR

Projet Seine Escaut: le Ministre PREVOT introduit la demande de permis, l’avis des Tournaisiens sera pris en compte

Le Pont des Trous actuel
Véronique WAROUX apprécie la conciliation entre l’opinion des Tournaisiens sur le devenir du Pont des Trous et le développement de la mobilité fluviale sur le canal Seine-Escaut

Maxime PREVOT, Vice-président du Gouvernement et Ministre wallon des Travaux publics en charge des Voies hydrauliques (cdH) a annoncé ce mardi 4 août 2015 l’introduction de la demande du permis d’urbanisme relatif à la Traversée de Tournai. Parmi les travaux sollicités, la demande prévoit l’aménagement du Pont des Trous, en version « résille », soit l’option contemporaine telle que souhaitée jusqu’à présent par le Collège communal tournaisien. Toutefois, le Ministre pourra tenir compte du résultat de la consultation populaire des Tournaisiens sur cette question le 25 octobre, en cas de demande du Collège communal, et  modifier la demande de permis pour le Pont des Trous. En tant que Députée de Wallonie picarde, Véronique WAROUX (cdH) se réjouit de l’avancée administrative dans ce dossier important, en conciliant les intérêts des Tournaisiens et le développement de la mobilité fluviale.

(suite…)

Première année, premier bilan de mon activité parlementaire

Photo 2-07-15 12 39 03

Voilà, cela fait à présent un an que grâce à votre soutien et aux choix opérés au sein du cdH, j’ai pris place dans les travées du Parlement wallon, du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Sénat ! Une première année d’apprentissage, mais pas que… Je n’ai en effet pas attendu longtemps avant d’agir, même si je le concède, j’apprends encore chaque jour. Jeudi 2 juillet dernier, j’avais le plaisir d’inviter les médias de Wallonie picarde à un premier bilan. Je les remercie pour leur présence, leur attention et pour les agréables échanges de vues à propos de ce que doit ou devrait être l’action d’une parlementaire. Dans l’Espace Presse, vous trouverez d’ailleurs copie du dossier de presse qui leur a été remis.

Chaque jour, je m’efforce de donner tout mon temps et toute mon énergie pour la défense des dossiers qui me sont présentés, et des valeurs qui me sont chères. Mais pour celles et ceux qui me connaissent, à mes yeux, je n’en ferai jamais assez. Mais comme disait fort justement Mère Teresa : “Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte dans l’océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l’océan, elle manquerait.”

Si vous ne les avez pas lus ou vus, je vous invite à prendre connaissance des différents reportages via les liens suivants :

Sur le site du Courrier de l’Escaut (pour les abonnés)

Sur le site de No Télé

L‘article de Nord Eclair

L’article paru dans Le Soir

Les détournements au CPAS de Tournai : question au ministre Furlan

Suite à la situation délicate et dramatique du CPAS de Tournai, la Députée Véronique Waroux a interrogé le Ministre Furlan (PS), en charge des Pouvoirs Locaux, sur la responsabilité des autorités de tutelle, en question d’actualité au Parlement wallon, le 17 juin. La Députée questionnait notamment le Ministre sur l’existence d’un audit financier du CPAS tournaisien, réalisé par le CRAC, et sur son contenu, mais n’a pas obtenu de réponse précise à cette interrogation. Par ailleurs, la responsabilité du manque de vigilance n’est pas clairement établie entre autorités locales et régionales.

Dès lors, la Députée a déposé deux questions écrites adressées au Ministre Furlan, en attente de réponses, afin de faire la lumière sur ces dysfonctionnements.

La première demande des éclaircissements sur l’autonomie de gestion dont bénéficient les Directeurs financiers de CPAS, ainsi que sur les filtres de contrôles existants. Le décret du 18/09/2013 ne crée-t-il pas une disparité de pouvoir de signature et d’autonomie de gestion entre les Directeurs financiers communaux et de CPAS? Toutes les factures font-elles l’objet d’une contre -signature par le Président de CPAS ou son délégué, ou bien le Directeur financier est-il « seule maître en matière de paiement »? Quelle est la procédure légale?

La seconde vise à établir la liste des communes sous CRAC, ainsi que l’année où a débuté ce plan pour chacune d’elle, et les montants des prêts de trésoreries pour celles qui en bénéficient. La liste des communes ayant sollicité des études-conseils, avec indication de l’année et de la nature de cette étude-conseil (personnel? financier? général ou pour un service spécifique?) est également demandée.

Voici la vidéo de l’intervention du 17 juin et de la réponse du Ministre Furlan, ainsi qu’un communiqué de presse qui résume le propos.

Eoliennes de Melles : Véronique Waroux a été entendue

La Députée Véronique WAROUX se réjouit de la décision du Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO de rendre un avis défavorable à la demande de permis introduite par la SPRL Wind Forever Del Melle visant la construction d’un parc de 5 éoliennes à Melles. Bien que favorable au développement du secteur éolien, la Députée wallonne avait sensibilisé le Ministre sur l’impact paysager de ce projet en particulier.

(suite…)