Les feux intelligents sur la RN56 à l’approche de Pairi Daiza

Question à M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, du Patrimoine, de la Santé et de l’Action sociale, sur les feux intelligents de la RN56 (Gages), à l’approche du parc Pairi Daiza.  Ce samedi 26 mars, le Parc animalier Pairi Daiza, à Brugelette, ouvre sa saison aux visiteurs, que l’on sait très nombreux. Cette ouverture va dès lors s’accompagner de nombre de nuisances pour les habitants des villages situés sur les itinéraires d’accès au Parc. Abordons l’existant, avec le carrefour de la nouvelle route Wespellières (menant au parc) et de la RN56 – Chaussée de Mons et ses « feux intelligents ». En cas d’afflux importants de véhicules, dans le sens Ath-Mons, une file se forme jusqu’au rond-point « de l’Avion » à Chièvres, soit sur 3,7 km.

Le phénomène n’est pas fréquent, mais les visiteurs habitués venant de Chièvres et d’Ath finissent par comprendre qu’il est plus aisé et plus rapide de passer par Brugelette-Centre et de traverser le village de Gages pour gagner le Parc. Ce faisant, ces automobilistes augmentent les nuisances que subissent les riverains de Gages. Ces retards compliquent également le trajet des autres automobilistes, en provenance de Chièvres, Ath et alentours, qui empruntent cet axe important et sans alternative, pour rallier Mons ou l’autoroute E42 en direction de Namur. La cause de ces bouchons semble être la suivante : les véhicules en venant de Mons/Lens et virant à droite au feu « intelligent » en direction du Parc forme un flot continu et bloque le « tourne à gauche » des conducteurs venant d’Ath et voulant se rendre au Parc également.

Le SPW a-t-il connaissance de ce phénomène ? Monsieur le Ministre a-t-il pu l’objectiver via des relevés ? Des adaptations des feux intelligents, qui ne doivent pas être insurmontables, sont-elles envisagées pour remédier à ce problème et améliorer la mobilité à cet endroit ?

Réponse M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, du Patrimoine, de la Santé et de l’Action sociale. En réponse à sa question, j’informe l’honorable membre que l’administration a effectivement eu connaissance de problèmes de congestion sur la RN 56, dans les deux sens de circulation lors des jours d’affluence au Parc Pairi Daiza, mais sans disposer de relevés précis à ce stade. Il faut bien se rendre compte qu’en période de très forte affluence, la route d’accès au parc est alimentée par les deux côtés de la RN 56.

Ce sont alors deux bandes chargées de plus de 800 véhicules à l’heure qui veulent accéder au parc, plus ou moins pour l’heure d’ouverture de celui-ci. Je signale cependant que les véhicules virant à droite en venant de Mons ne sont pas soumis aux feux de circulation vu la présence d’un by-pass avec bande de tourne à droite. Ces usagers sont par ailleurs débiteurs de priorité vis-à-vis des vires à gauche venant d’Ath et ne devraient donc pas gêner ces usagers lorsque leur feu est vert.

Reste que la situation, même si elle n’est pas encore satisfaisante, s’est améliorée par rapport à ce qui existait avant la mise en place de ces feux. Je pense en tout cas qu’il faut laisser s’écouler la saison touristique 2016 avant de tirer un bilan précis et d’envisager d’éventuelles adaptations à la régulation du feu. Par ailleurs, à moyen terme, au niveau de l’opportunité d’étudier d’autres accès au parc, j’invite l’honorable membre à consulter la réponse à la question écrite n°818 qu’il m’a posée sur le contournement de Gages.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *