L’avancement du chantier de la N56 à Lessines

Question du 19 janvier à Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

Depuis le mois de septembre, les villages contigus de Papignies et de Wannebecq, à Lessines, sont séparés au niveau du chemin du Ponchau de Wannebecq, dans le cadre de la réalisation d’un ouvrage d’art pour la RN 56, reliant Lessines à l’autoroute A8. Or, une fermeture aussi longue n’était pas prévue dans le projet initial, justement pour limiter l’impact sur la mobilité.

Le nouveau pont a d’ailleurs été construit en décalage par rapport à l’axe du chemin de Ponchau de Wannebecq ; décision justifiée par le SPW lors de l’enquête publique pour éviter une coupure de six mois de cette route. Le pont est désormais construit mais toujours non praticable, et la route tout de même coupée, apparemment pour cause de remblais. Les riverains sont mécontents du manque d’informations.

Monsieur le Ministre peut-il exposer les motifs responsables d’une fermeture aussi longue de cette route, afin de clarifier la situation ?

De manière plus large, peut-il faire le point sur l’état d’avancement de ce chantier tant attendu des Lessinois  ?

Réponse de Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

La réalisation de la liaison A8/N56 vers la N57 est un projet d’ampleur, comprenant la réalisation d’environ 4 kms de voirie, de 4 giratoires et de 2 ouvrages d’art pour un montant adjugé de 16.585.758,90 euros TVAC.

Bien que le projet avance globalement conformément au planning, la réalisation du pont de la RN521 n’a pas pu être exécutée dans les temps escomptés, en raison d’une difficulté de réception technique des éléments préfabriqués en béton de l’ouvrage, conformément aux exigences du cahier des charges type Qualiroutes et aux normes techniques en vigueur.

Afin de poursuivre les travaux de terrassement, d’égouttage et de revêtement du tronçon chemin du Trimpont – giratoire de la Terraque, deux solutions étaient envisageables :
– Soit arrêter temporairement les travaux dans l’attente de la finalisation du pont afin de pouvoir le mettre en service, y dévier la N521 et ainsi terrasser dans l’ancienne voirie, mais avec, comme conséquence, une prolongation de l’impact du chantier pour les riverains;
– Soit couper et terrasser la N521, en déviant la partie principale du trafic reliant Baxter à l’A8 par Ghislenghien et le trafic plus local par la rue du Pire et la route de Frasnes.

Tout ceci a été exposé lors de la réunion de chantier du 19 septembre 2017 en présence des acteurs locaux et le choix s’est porté, en concertation, sur la deuxième solution, qui a été mise en œuvre par les équipes de chantier.

L’ordonnance de police a été prise pour la fermeture de la N521 du 22 septembre 2017 au 31 mars 2018.

La N521 entre Wannebecq et Papignies est donc effectivement coupée depuis fin septembre et le restera, probablement, jusqu’au mois d’avril.

La problématique de la mobilité douce a été abordée en réunion du 23 octobre 2017 avec la Ville de Lessines. Il ressort que pour des questions de sécurité, l’accès au chantier ne sera pas permis et qu’un aménagement pour piétons et cyclistes ne pourra être effectué que lorsque le terrassement sera terminé et le pont sécurisé.

Actuellement, les travaux du pont avancent bien. Ils se poursuivront par les travaux de terrassement. La zone concernée n’est donc pas encore sécurisée pour permettre la traversée du chantier par les usagers.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *