Le projet de contournement à Brunehaut

Question écrite de Mme Waroux à M. Carlo Di Antonio, ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de
l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être
animal et des Zonings

Mme Waroux (cdH)

À Wez-Velvain, dans l’entité de Brunehaut, la sucrerie Couplet Sugars a introduit une demande de révision
du plan de secteur. Cette démarche vise à inscrire la zone agricole de 8 hectares sur laquelle l’entreprise
familiale est implantée depuis des lustres en zone d’activité économique, afin de régulariser sa situation.
Dans un tel cas de figure, le demandeur est prié de fournir des compensations planologiques, ou d’effectuer
des travaux pour réduire les nuisances liées à l’usine. Le premier scénario n’étant pas une option ici, la
direction de la société a proposé six chantiers, allant de la plantation d’arbres à la création d’une piste
cyclable.
Mais pour le collège communal de Brunehaut, « la vraie compensation alternative est une route de
contournement ». Ce dernier relierait la sucrerie de Wez au rond-point de Hollain-Bruyelle via les rues de
Saint-Maur, de la Chapelle, du Chemin vert, Grintier pour rejoindre le cimetière de Bruyelle. Deux tronçons
de route seraient ainsi créés. La décision finale revient à la Région wallonne.
Quelles suites Monsieur le Ministre compte-t-il donner à ce projet, sachant que la tendance est à freiner la
création de nouvelles voiries, afin de promouvoir la mobilité douce et ne pas aggraver les impacts sur le
climat ?

M. Di Antonio, ministre  de l’Environnement, de la Transition écologique, de
l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être
animal et des Zonings

Située historiquement en zone agricole au plan de secteur, la société Couplet Sugars voudrait solliciter du
Gouvernement wallon la révision du plan de secteur, en vue de pérenniser ses activités et son
développement.
Cette procédure en est à ses tout débuts. Suite à l’envoi par la société de la demande au Conseil communal
de Brunehaut, la procédure est initiée. Remarquons qu’à ce stade, le dossier n’a pas encore été transmis au
Gouvernement.
Dans le cadre de la préparation du projet et du dossier de base, un certain nombre de considérations et
d’options sont émises. Celles-ci ont notamment été présentées dans le cadre de la réunion d’information
préalable du public. Ces considérations peuvent porter entre autres sur les éventuelles compensations à
l’inscription de la nouvelle zone destinée à l’urbanisation.
Ce n’est qu’après avoir reçu la demande de l’entreprise que le Gouvernement wallon, sur base des avis
complémentaires prévus par la procédure et de l’ensemble des pièces du dossier, pourra prendre position sur
la demande.
À ce stade du dossier, il ne peut être exclu que l’inscription de la nouvelle zone destinée à l’urbanisation
puisse aussi être compensée, partiellement ou totalement, par la modification d’une zone existante destinée à
l’urbanisation en zone non destinée à l’urbanisation.
En tout état de cause, compte tenu du stade où se trouve actuellement ce dossier, il ne peut être donné une
quelconque appréciation sur les pistes de réflexion avancées par le demandeur en matière de compensations
alternatives. Par ailleurs, si le Gouvernement lance la révision du plan de secteur, celle-ci fera l’objet, si cela
se justifie, d’une étude sur les incidences environnementales. Il reviendra à cette dernière d’apprécier et
d’évaluer les compensations qui seront retenues par le Gouvernement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *