L’éducation au bien-être animal dès l’école

Question à M. Carlo Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal, sur « l’éducation et la sensibilisation au bien-être animal en milieu scolaire ». Monsieur le Ministre, en matière d’éducation au bien-être animal, il est nécessaire d’agir et de sensibiliser tout un chacun au respect des animaux. Les enfants doivent, dès le plus jeune âge, comprendre qu’un animal requiert des soins de manière quotidienne, qu’il implique des obligations et des devoirs. C’est essentiel pour responsabiliser l’enfant et l’adulte qu’il deviendra au respect des animaux et à leur bien-être.

Pour faire évoluer les mentalités, quoi de mieux que d’agir auprès des plus jeunes, soit dans les écoles ? Plusieurs études scientifiques indiqueraient que les animations en classe ont une forte influence sur l’attitude des enfants et des adolescents envers les animaux. Monsieur le Ministre, de quelle offre pédagogique les écoles wallonnes disposent-elles actuellement pour agir en la matière ?

Il y a deux mois, vous déclariez que vous alliez « continuer à sensibiliser les écoles l’année prochaine en mettant à disposition des outils pédagogiques aux enseignants ». Quels sont ces outils pédagogiques ? À moyen terme, ne conviendrait-il pas de systématiser et généraliser, d’une manière ou d’une autre, l’apprentissage au respect des animaux à l’ensemble des écoles wallonnes ? Quels sont vos objectifs ? À ce sujet, envisagez-vous une collaboration avec votre collègue la ministre de l’Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Dans ces matières, on ne parlera pas de la dissection des grenouilles qui, j’imagine, ne sont plus pratiquées.

Réponse de M. Carlo Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal. Madame la Députée, je serais très heureux de généraliser l’apprentissage au respect des animaux à l’ensemble de nos écoles wallonnes. Cependant, comme pour de nombreuses autres matières, l’intégration automatique de ce type de programme à l’enseignement est peu envisageable.

Le système actuel permet néanmoins à l’enseignant désireux d’enseigner le respect de l’animal à ses élèves de mettre en place les séances de sensibilisation adéquates. L’année dernière, de nombreux enseignants ont ainsi accueilli positivement le projet Puissance Cat. Aussi, il importe de donner des outils aux enseignants souhaitant aborder la matière du bien-être animal pour les aider dans cette démarche. Il est encore prématuré de développer ici les outils pédagogiques envisagés, mais je peux déjà vous dire que ceux-ci concernent l’acquisition responsable des animaux de compagnie traditionnels.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *