Les vertus pédagogiques des parcs zoologiques

Question écrite de Mme Waroux à M. Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

Mme Waroux (cdH)

Les parcs zoologiques mettent régulièrement en avant leurs vertus pédagogiques, notamment auprès des jeunes, afin d’attirer des visites scolaires. Or, certaines études pointent au contraire que les cages et les enclos des zoos ne font qu’accentuer la frontière entre les hommes et les animaux, en niant le droit à la liberté et à l’intimité des animaux.

En outre, il n’existerait pas d’étude démontrant que les zoos ont effectivement des fonctions éducatives.

Monsieur le Ministre a-t-il des informations plus précises à ce sujet ? Y est-il attentif ?

Pourrait-il faire l’objet d’un avis de la Commission des parcs zoologiques ?

Qu’en est-il dans les parcs zoologiques wallons ?

Avec les technologies actuelles, et en vue de réduire le nombre d’animaux en captivité, ne serait-il pas pertinent d’encourager les zoos à concevoir des univers en 4D, donnant la sensation aux visiteurs d’être entourés d’animaux véritables ?

Et de développer davantage le discours sur l’environnement naturel de ces animaux, menacé par les comportements humains ?

M. Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

La mission pédagogique des parcs zoologiques est consacrée par le législateur européen comme un élément essentiel de leur existence. En effet, la directive 1999/22/CE du 29 mars 1999 relative à la détention d’animaux sauvages dans un environnement zoologique impose aux parcs agréés « la promotion de l’éducation et de la sensibilisation du public en ce qui concerne la conservation de la diversité biologique, notamment en fournissant des renseignements sur les espèces exposées et leurs habitats naturels ».

En Belgique, depuis 1998, les aspects pédagogiques font partie intégrante des conditions d’agrément. Cette mission a été renforcée par un arrêté du Gouvernement wallon du 24 juillet 2018, lequel a renforcé les conditions d’agrément des parcs zoologiques de Wallonie.

Concernant l’information au visiteur et du programme éducatif, le dispositif précité impose les obligations suivantes :
– le parc zoologique doit faire figurer, sur ou à proximité de chaque enclos pour animaux, une information scientifique ayant un rapport direct avec les espèces animales y hébergées. Un contenu minimal d’informations à fournir est fixé par la réglementation ;
– dans les informations fournies au public, le parc zoologique doit placer les animaux dans leur contexte biologique et écologique ;
– le parc zoologique doit concevoir un programme éducatif et informatif notamment à l’attention d’élèves, basé sur une introduction à la biologie, l’écologie et la conservation de la nature. Une version écrite du programme doit être disponible ;
– si des représentations d’animaux sont organisées, leur comportement naturel doit être mis en évidence, y compris dans les commentaires fournis.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *