L’humusation

Question du 27 Octobre à Madame DE BUE Valérie, Ministre des Pouvoirs locaux, du Logement et des Infrastructures sportives.

Le précédent Ministre des Pouvoirs locaux n’a pas semblé enthousiaste au principe de l’humusation.

Pour rappel, l’humusation consiste en un processus de transformation des dépouilles mortelles par les micro-organismes dans un compost composé de broyats de bois d’élagage, qui est censé transformer, en 12 mois, les dépouilles mortelles en humus.

Le citoyen portant ce projet dit vouloir récolter des informations via la réalisation d’une étude, par exemple par la Région.

Ceci appelle les questions suivantes.

Quelle est la position de Madame la Ministre au sujet de l’humusation  ?

Compte-t-elle réaliser une étude à ce sujet  pour estimer la viabilité du projet.

Réponse de Madame DE BUE Valérie, Ministre des Pouvoirs locaux, du Logement et des Infrastructures sportives.

Je constate que le sujet des pratiques funéraires alternatives revient régulièrement comme thématique évoquée au travers des questions parlementaires, qu’elles aient été adressées à mes prédécesseurs, ou qu’elles soient dirigées aujourd’hui à mon attention.

Je vois également que l’une de ces méthodes retient principalement l’attention, à savoir l’humusation.

Tout comme mes prédécesseurs l’ont signalé, il paraît délicat de légiférer d’emblée sur le sujet, sans avoir obtenu préalablement certaines garanties, notamment des études scientifiques, pourquoi pas tirées de la pratique d’autres pays qui auraient franchi le pas en autorisant la méthode, et qui pourraient alors déboucher sur une phase expérimentale, celle-ci devant nécessairement passer par une modification du décret et qui pourrait être mise en place via un suivi du Gouvernement.

Mes prédécesseurs ont eu l’occasion de s’exprimer sur le sujet et, tout comme eux, je suis totalement ouverte à ce que la commission se saisisse de la question des nouvelles techniques de gestion des dépouilles (résomation, promession, aquamation ou encore humusation), mais également des matériaux des cercueils et plus spécifiquement, la question du carton. Cela est nécessaire pour y voir plus clair et prendre attitude sur la question.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *