L’information sur les grands chantiers à Tournai

Question à M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine, sur « l’information sur les grands chantiers à Tournai ». Ces dernières semaines, l’inquiétude des commerçants de la Chaussée de Bruxelles, à Tournai, s’est cristallisée autour de l’annonce par voie de presse du chantier à venir à la porte Marvis. Ce carrefour qui forme l’embouchure de cette chaussée (RN7) sur le boulevard de ceinture (RN 52), et ses alentours, vont faire l’objet de travaux importants dès le printemps prochain.

Certes, ces aménagements s’imposent sans doute pour des raisons de sécurité pour les usagers faibles, notamment. Ils se justifient d’ailleurs bien davantage que la mise à deux fois une bande de la chaussée jusqu’au rond-point Ma Campagne, qui demeure problématique et incompréhensible aux yeux des automobilistes qui empruntent chaque jour cet itinéraire…

Surpris par leur découverte, une trentaine de commerçants ont relayé leur étonnement et leur déception de n’être nullement informé. La Sofico a envoyé un communiqué le 21 décembre, qui précise quelque peu le phasage et les délais.

Plus globalement, ce sont plusieurs des dessertes et accès majeurs à Tournai qui sont actuellement touchés par des chantiers régionaux. Il suffit de se déplacer en heure de pointe sur les boulevards et axes pénétrants, et pire encore lorsqu’un accrochage survient sur le chantier de l’E42, pour s’apercevoir que cette conjonction de chantiers pose déjà des soucis d’engorgement.

Sur la forme, les riverains et commerçants concernés par des chantiers d’une telle ampleur n’auraient-ils pas dû être informés par un autre biais que les seuls médias ? Une réunion d’information préalable n’aurait-elle pas été opportune ?

Ensuite, sur le fond, pourquoi avoir choisi de répliquer un carrefour à feux déjà existant – et qui a souvent montré sa capacité à créer des files monstres aux heures de pointe ? La création d’un giratoire (fût-il adapté au passage des convois exceptionnels comme l’est celui de la prison) n’aurait-elle pas été plus opportune en matière de fluidité ? Les larges abords du boulevard côté avenue Decraene et allée des Mûriers n’auraient-ils pas offert une surface suffisante pour un rond-point correctement dimensionné ?

Sur le timing, le chantier de la porte Marvis ne va-t-il pas rendre la situation intenable si la réfection de l’E42 est toujours en cours, et plus particulièrement si l’accès depuis Froyennes est toujours coupé et que tout le trafic entrant sur Tournai depuis l’autoroute est contraint de transiter via la chaussée de Renaix (RN 48) ?

Réponse de M. Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine. Les travaux visant à améliorer la mobilité et la sécurité des usagers du Boulevard de Marvis font l’objet d’une réservation budgétaire de 4 millions euros HTVA dans le Plan Infrastructures 2016-2019. L’ensemble des aménagements prévus traduit les recommandations du Plan communal de Mobilité et du Plan cyclable de la Ville de Tournai.

Une phase préparatoire débutera prochainement sans impact conséquent sur le trafic (les deux sens de circulation seront assurés). Elle consistera notamment à déplacer des impétrants. Le chantier devrait quant à lui débuter au plus tôt mi-mai 2017. Les travaux sont prévus pour une durée d’environ 7 mois. Ils seront réalisés en deux phases, de manière à impacter le moins possible la circulation. Les tronçons concernés seront entièrement soustraits au trafic, permettant ainsi de réduire les délais d’exécution des travaux. La première phase est prévue pour une durée d’environ 4 mois et la seconde pour une durée d’environ 3 mois.

Des déviations locales et de transit, pour tous types d’usagers, seront évidemment prévues pour les deux phases de chantier. À ce stade, ces déviations sont toujours à l’examen pour se coordonner au mieux avec les autres chantiers planifiés dans la ville de Tournai.

La programmation des travaux est concertée avec les autorités locales. Afin de limiter le plus possible la durée des travaux et de minimiser leur impact, tant pour les usagers que pour les riverains, ces travaux seront menés concomitamment à ceux qui incombent au centre commercial « Les Bastions » dans le cadre de son agrandissement. Tout est mis donc en œuvre, en concertation entre les équipes de la SOFICO, du SPW et de la Ville, pour que la mobilité et l’accès aux habitations et aux commerces puissent être assurés dans les meilleures conditions.

Comme annoncé dans le communiqué de presse, une première réunion a été organisée le 26 janvier dernier par la SOFICO et le SPW, en bonne collaboration avec le centre commercial des Bastions et la Ville de Tournai. Les représentants des comités de riverains et de commerçants y ont notamment été conviés, ainsi que les directeurs d’institutions (écoles, crèches, gros employeurs,…) qui seront impactés par le chantier.

Le but de cette première réunion était de présenter le chantier afin que ces représentants puissent relayer les informations vers les secteurs qu’ils représentent et également faire part de leurs questionnements et remarques. Une seconde réunion avec l’entrepreneur sera fixée avec ces mêmes intervenants dès que celui-ci sera désigné. Enfin, une réunion d’information tout public sera organisée dès que les déviations et la date de début de chantier seront déterminées.

Quant au choix stratégique de gestion du carrefour, la solution d’une gestion volontariste a été retenue afin de maitriser les flux entrants. Une gestion par giratoire présente l’avantage d’être autorégulée mais ne permet cependant pas d’implémenter une stratégie volontariste de gestion du trafic, telle que définie dans le Plan Communal de Mobilité de la Ville.

Concernant le chantier de l’A8 actuellement en cours sur le tronçon Kain-Lamain, j’informe l’honorable membre qu’il devrait se clôturer, sous réserve des conditions météorologiques, en juillet 2017.

Mes services, ainsi que ceux de la SOFICO, mettent tout en œuvre afin de diminuer les interférences entre les divers chantiers de cette zone et de rétablir au plus tôt les accès vers Tournai.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *