L’installation de bornes de rechargement pour les véhicules électriques sur les aires autoroutières

Question du 13 juillet à Monsieur PREVOT Maxime, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Chaque jour, le basculement du marché de l’automobile du véhicule thermique vers le véhicule électrique apparait comme plus inéluctable. Les grands constructeurs eux-mêmes, conscients de ce phénomène et de ses enjeux, consentent de plus en plus d’investissements dans le développement de véhicules électriques disposant d’une autonomie suffisante.

Si pendant longtemps, le prix du véhicule électrique a pu constituer un frein pour une partie du public, la prise de conscience écologique des consommateurs ainsi que les évolutions technologiques, qui permettent d’envisager une réduction du coût des batteries au lithium par quatre dans les dix prochaines années, laissent entrevoir un développement important de ce type de véhicule.

Afin de permettre ce développement, il convient d’opérer dès aujourd’hui des choix dans les aménagements de nos infrastructures en permettant notamment l’installation de bornes de rechargement adaptées.

Monsieur le Ministre peut-il faire le point sur le nombre de bornes de recharge disponibles sur les aires autoroutières ?

Dans le cadre du renouvellement des contrats de concession de ces aires envisage-t-il d’imposer aux exploitants l’installation systématique de bornes ?

Pour les aires gérées directement par la Sofico ou le SPW, envisage-t-il un plan d’installations de bornes ?

Réponse de Monsieur PREVOT Maxime, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Une borne de recharge électrique est déjà opérationnelle sur l’aire de Verlaine depuis un peu plus de 2 ans.

Les aires autoroutières ne sont pas l’endroit idéal pour le rechargement électrique des véhicules vu notamment le temps de recharge assez long. D’expérience, la demande de recharge des véhicules sur les aires autoroutières est donc très faible.

Toutefois, des bornes rapides d’environ 15 minutes de recharge sont envisagées pour satisfaire la demande et pour assurer une couverture géographique de recharge aux usagers de véhicules électriques.

Ce type de recharge engendre plusieurs contraintes, dont une puissance électrique élevée.

Un projet de déploiement de ce type bornes de recharge sur le réseau autoroutier ou à proximité immédiate des autoroutes est à l’étude.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *