Un nouveau report pour le Mouvement diplomatique

Question écrite à M. Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sur le nouveau report du Mouvement diplomatique. L’an dernier, mon collègue Josy Arens vous interrogeait sur le mouvement diplomatique reporté du 31 juillet 2015 à l’été 2016. Or récemment, nous venons d’apprendre que cela ne se ferait pas non plus cette année mais bien en 2017. A l’époque, vous aviez répondu que ce report était dû à 3 raisons. Premièrement, le coût. Etant donné qu’un mouvement comme celui-là est budgétisé à 500.000€, il était mal venu de l’initier au moment où le Gouvernement demandait déjà à tous ses OIP d’effectuer 5% d’économie.

Ma première question, à ce niveau-là, est donc de savoir si lors de la confection du budget 2017 et malgré les économies supplémentaires qui seront demandées comme prévu à WBI, ces 500.000€ seront inscrits ? Deuxième motif, l’organisation du concours diplomatique prévu par le Selor. Etant donnée la pyramide des âges des agents actuellement repris dans la carrière extérieure, procéder à un mouvement aurait entraîné un décalage beaucoup trop important entre le nombre de postes à pourvoir et le nombre de candidats potentiels.

Où en est la procédure de recrutement ? Pourquoi prend – elle autant de temps ? Quelles démarches les lauréats devront-ils encore accomplir pour être pleinement opérationnels ? Enfin, troisième raison, et pas des moindres, la nécessité d’analyser les multiples réseaux dont nous disposons en vue de les rationaliser et d’opérer des synergies. C’est ce qui figure dans la déclaration de politique communautaire ainsi que dans la note de politique internationale. Où en est cette réflexion Monsieur le Ministre-Président ? Qui la mène ? A-t-on envisagé de fermer certains postes ? Comment vont être mises en place les délégations multi-services ? Quelles synergies sont envisagées notamment entre WBI, l’Awex et Brussels Invest & Export ? Voilà des questions auxquelles il est urgent de répondre si l’on veut effectuer un mouvement diplomatique comme prévu.

Réponse de M. Rudy Demotte, Ministre-Président. En réponse à la question écrite de l’Honorable Membre, il est porté à sa connaissance les éléments suivants : le projet de budget 2017 intègrera, bien évidemment, dans ses propositions le coût du mouvement diplomatique prévu à l’été 2017.

Concernant la préparation du concours diplomatique avec le Selor, elle a effectivement pris plus de temps qu’initialement prévu. Il s’agit d’une première en ce qui concerne notre carrière extérieure et nous avons aussi été confrontés à des difficultés dans les épreuves-types proposées par le Selor qui ne correspondaient pas totalement à nos attentes en termes d’évaluation. Le concours s’est donc clôturé voici dix jours et sept lauréats ont été versés dans une réserve de recrutement pour une mise en stage au 1er juillet 2016. Ce stage durant un an – au siège central et en poste ‑, lesdits lauréats seront disponibles pour le mouvement diplomatique de 2017, ce qui justifie ce second report.

Enfin, concernant la rationalisation des réseaux, WBI et l’Awex ont réalisé une évaluation conjointe des réseaux des délégués et des attachés économiques et commerciaux, dans une optique de synergies et, le cas échéant, d’établissement de structures multi-services. Cette analyse est actuellement à l’étude au sein des trois cabinets concernés, afin de déboucher sur des décisions que nous mettrons notamment en œuvre dans le cadre du prochain mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *