Pont des Trous : le Ministre confirme le début des travaux en 2019

En Commission de l’Environnement du Parlement de Wallonie, Véronique Waroux a interrogé le Ministre Di Antonio sur le Canal Seine-Nord Europe et le Pont des Trous. La Députée péruwelzienne y fait état de la déception des représentants de ceux qui s’opposent « à l’atteinte à l’image historique et emblématique de cette porte d’eau patrimoniale ».

Les associations Pasquier-Grenier, Archeologia et les Amis de la Citadelle avaient fait parvenir des pétitions dans le cadre de l’enquête publique relative au Pont des Trous, mais ont le sentiment que leurs arguments n’ont pas été pris en compte. « Ils craignent que le projet du canal Seine-Nord ne soit pas financé côté français, et réclament d’attendre le début des travaux avant de détruire le Pont des Trous. Si celui-ci doit se faire, ils réclament une adaptation des arches en pierre, dans une version plus respectueuse de l’identité du pont. » La Députée revient sur les déclarations de Franck Dhersin, vice-président chargé des transports et des infrastructures liées au transport pour la région des Hauts-de-France, qui assure qu’il y a un accord politique pour le canal Seine-Escaut. Elle interroge le Ministre : « Avez-vous eu une confirmation de ce planning annoncé dans la presse ? En novembre 2013, vous me répondiez que l’on ne toucherait pas au Pont des Trous sans garantie. »

Le(s) choix de la Ville

 Dans sa réponse, le Ministre Di Antonio rappelle l’implication des associations et des citoyens dans le processus participatif « Au tour du Pont » de finalisation du choix de l’esquisse. Choix qui « fut avalisé à l’unanimité par le Conseil communal de Tournai le 27 juin 2016, et transmis à mon prédécesseur Maxime Prévot. Il s’agit d’attendre désormais l’avis du Conseil communal de Tournai sur la modification du plan d’alignement, comme ce fut le cas pour le quai Saint-Brice. Ici, cependant, ladite modification amène la Ville de Tournai à regagner de la surface utile sur le fleuve, puisque deux promenades surplombant l’Escaut seront sous les deux arches latérales. »

La délivrance du permis phase quatre est attendue pour le premier trimestre 2019. Les travaux de la phase quatre devraient donc débuter en 2019 et se terminer en 2020. Une question demeure sur l’octroi des Fonds Européens qui doit être terminé en fin 2019.

Le Ministre ne conditionne plus les travaux du Pont des Trous à ceux de la mise à gabarit du Canal Seine-Nord : « Il ne serait ni opportun ni judicieux de conditionner la reconfiguration du Pont des Trous à la réalisation du canal Seine-Nord alors que la Wallonie s’apprête à se fixer, à l’horizon 2030, un taux passant de 14 à 18 % en termes de report modal dans le transport de marchandises par la voie d’eau et, ce, au détriment du transport par route. Attendre le creusement effectif du canal serait également freiner l’utilisation de la voie d’eau par de nombreuses entreprises wallonnes et de Wallonie picarde et limiter l’utilisation des terminaux logistiques implantés notamment à Bruyelle, Vaulx et Pecq, soit de part et d’autre de la traversée de Tournai. »

Le Ministre assure déceler des signaux « au vert » pour le Canal Seine-Nord, mais sans faire état d’échanges formels avec les autorités françaises. « Des marchés de maitrise d’ouvrage pour plus de 86 millions d’euros sont lancés. Des travaux de sondage géotechniques et d’aménagements environnementaux sont en cours. Des échanges et remembrements de terrains sont initiés. »

La Députée Waroux clôt le débat en confirmant la confusion locale, et en regrettant la façon « particulière » dont a été géré ce dossier. La Ville de Courtrai a su en son temps saisir pareille opportunité pour se « repenser » et se « reconstruire » de manière participative et ambitieuse.

Liens utiles:

Article de l’Avenir sur la question parlementaire

Article de l’Avenir: De l’esquisse aux relevés, une vaste entourloupe?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *