Pour une justice de proximité, accessible à tous dans de bonnes conditions

Je défends une justice de proximité, même si des rationalisations sont parfois nécessaires. Voilà pourquoi en tant que Sénatrice et Députée wallonne, avec mes collègues Christian Brotcorne et Catherine Fonck au fédéral, et Mathilde Vandorpe à la Région wallonne, et en compagnie des présidents d’arrondissements cdH en Hainaut, j’ai cosigné le communiqué suivant :

« Le cdH hennuyer qui regroupe les ministres, parlementaires et présidents d’arrondissements des 7 arrondissements du Hainaut s’est réuni à Ath. Il a pris connaissance des projets du ministre de la Justice visant d’une part à rationaliser les lieux d’audience en matière de justice, et d’autre part à supprimer certaines Justices de paix.

A l’unanimité, le cdH provincial exige le maintien des 3 lieux d’audience dans le Hainaut (Tournai, Mons et Charleroi) car ils répondent tant à l’espace géographique qu’aux contraintes de mobilité des citoyennes et des citoyens de la plus grande province wallonne tant en taille qu’en population.

Pour les mêmes raisons, le cdH provincial exige aussi le maintien des justices de paix de proximité, comme celle de Warneton qui pourrait disparaître au profit de celle de Mouscron.

Par ailleurs, le cdH provincial souligne la nécessité de rendre la justice dans des lieux en bon état, adaptés aux contraintes d’aujourd’hui et respectueux des personnes qui, par obligation ou par nécessité, doivent faire appel à la Justice. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *