Le projet-pilote « Recytroc »

Question du 24 octobre à Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings.

Le projet pilote Recytroc prend son envol à Mons et à Dour.

« Recytroc », projet pilote porté par des partenaires publics dont la Région wallonne et les CPAS, propose une nouvelle vision des encombrants et des objets réutilisables depuis avril 2017 sur les communes de Mons et de Dour.

Remettre en état les objets collectés afin qu’ils servent à d’autres personnes plutôt que de les jeter est le principe de ce service au citoyen en matière de collectes à domicile d’encombrants ménagers et de déchets divers, comme du matériel informatique et bureautique, du mobilier de bureau, de l’outillage. Le projet est gratuit pour les citoyens qui proposent 30% d’objets réutilisables dans leurs encombrants.

À travers ce projet pilote, les missions de valorisation devraient permettre de remettre à l’emploi des personnes en difficulté et précarisées.

Le Gouvernement wallon a par ailleurs octroyé un subside de 515.410 euros au CPAS de Mons pour couvrir la mise en place des infrastructures, l’installation du call center, l’achat du matériel roulant et l’équipement de l’atelier de valorisation des encombrants.

Le projet réalisé à Mons et Dour prend en effet son envol et pourrait inciter d’autres communes et CPAS, et voir ainsi une augmentation rapide de ces projets.

Comment Monsieur le Ministre compte-t-il aider ces nouvelles communes, tant dans la mise en place des infrastructures que du matériel et équipement nécessaires  ?

Comment le projet s’articule-t-il autour des ressourceries  ?

Réponse de Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings.

Suite à la demande introduite par le CPAS de la ville de Mons dans le cadre de la mise en œuvre du projet Recytroc et à l’octroi d’un subside pour sa réalisation, il en résulte que d’autres communes vont rejoindre le réseau mis en place dans les mois à venir.

Dans la continuité de ce dossier, un appel à projets en vue de soutenir les associations qui œuvrent dans la récupération, la remise en état et la réutilisation d’objets a été lancé durant l’été 2017.

Cet appel à projets a connu un succès tel que les crédits destinés à aider ces structures ont été triplés par rapport à ce qui était initialement prévu.

53 structures (ASBL, CPAS, magasins de seconde main…) en Wallonie recevront une aide substantielle afin de les aider dans la réalisation de projets en rapport avec la réutilisation.

La très bonne qualité des dossiers reçus justifie que 85 % des demandes reçues ont été sélectionnées pour l’octroi d’une aide financière.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *