Les projets de quartiers nouveaux résultant du concours international d’urbanisme à Namur

Question à M. Carlo Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal, sur « les projets de quartiers nouveaux résultant du concours international d’urbanisme à Namur ». Monsieur le Ministre, la ville de Namur a accueilli un concours international d’urbanisme destiné à des étudiants ou jeunes diplômés. Ce concours est en lien avec l’augmentation de la population et du nombre de ménages attendue en Région wallonne d’ici 2040. Douze équipes interdisciplinaires ont participé à ce concours. Les participants devaient concevoir des quartiers nouveaux situés un peu partout en Wallonie. Deux jeunes ingénieurs ont remporté ce concours avec un projet d’aménagement portant sur le site de Libramont-Chevigny. Quelles suites envisagez-vous de donner à ce concours ? Des projets présentés à ce concours verront-ils le jour ?

Réponse de M. Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal. Madame la Députée, le concours international d’urbanisme pour étudiants s’adressait à tous les étudiants ou jeunes diplômés de la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais aussi à tout étudiant extérieur pour autant qu’il s’associe à une équipe francophone. Au terme d’à peine quatre jours, les équipes sélectionnées ont produit un avant-projet de quartier nouveau, s’appuyant sur le même référentiel que celui de l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 17 novembre 2015. Le jury pluridisciplinaire et international a décerné les prix suivants à cinq équipes distinctes issues des différentes universités francophones :

  • Le grand prix du jury, 5 000 euros, a été attribué au projet de Libramont ;
  • Le prix « territoire et ressources naturelles », 2 500 euros, a été attribué au projet de Seraing-Boncelles ;
  • Le prix « accessibilité et mobilité des personnes et des biens », 2 500 euros, a été attribué au projet de Wavre ;
  • Le prix « cadre de vie et mixité sociale », 2 500 euros, a été attribué au projet de Mons ; – le prix de la thématique « développement local », 2 500 euros, a été attribué au projet de Mouscron.

Ces projets font l’objet d’une exposition itinérante dans les principales gares wallonnes et ont été présentés le mardi 18 octobre, à Gembloux lors de la première réunion du cluster rassemblant pour la première fois les 10 quartiers nouveaux wallons. Je ne sais pas si vous étiez à la présentation des quartiers nouveaux à Gembloux, il y avait dans le hall d’entrée une exposition avec l’ensemble de ces travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *