La qualité sanitaire et la promotion de l’eau du robinet dans notre région

Question écrite à M. Carlo DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports, des Aéroports et du Bien-être animal, sur la qualité et la promotion de l’eau du robinet dans notre Région.  Il y a quelques jours, Test-Achats dévoilait les résultats d’une étude réalisée sur la qualité de l’eau du robinet. Selon eux, « l’eau du robinet est bonne à boire et parfois même plus saine que l’eau en bouteille ». Si des substances ont parfois été détectées dans des échantillons (nitrates, hormones, pesticides…), leur quantité se situait sous le seuil de risque pour la santé publique. Test-Achats constatait également que les bouteilles d’eau coûtent 200 fois plus cher que l’eau du robinet et ne sont pas plus saines. Pour aller plus loin, il existe même des suspicions sur les produits émis par des bouteilles plastiques.

Cette étude est l’occasion de faire le point sur la situation et les actions mises en place pour la promotion auprès du grand public de l’eau du robinet. Qu’en est-il aujourd’hui ? De quelle manière inciter le public, les entreprises, les écoles, à privilégier l’eau du robinet ? Il ne faut pas oublier également que la fabrication et la réutilisation de bouteilles en verre et en plastique nécessitent aussi matières premières et énergie. Monsieur le Ministre a-t-il analysé le sujet et compte-t-il prendre des actions, au regard notamment du Plan wallon de Lutte contre la Pauvreté ?

Réponse de M. Carlo DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports, des Aéroports et du Bien-être animal. Les opérateurs de l’eau réunis au sein d’AQUAWAL, l’Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l’Eau en Wallonie, mènent depuis plusieurs années des actions de communication variées destinées à promouvoir l’eau du robinet auprès de différents publics cibles par exemple :

  • Les messages accompagnant la facture d’eau;
  • L’organisation de spectacle de théâtre ou de concours à destination des adolescents;
  • La réalisation de supports de communication à destination du grand public,;
  • L’organisation de conférences-débats, etc.

Plus particulièrement à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau qui se déroulera d’ici quelques jours, les opérateurs ouvrent les portes de leurs ouvrages au grand public afin de faire découvrir d’où vient l’eau du robinet et quel parcours elle emprunte jusqu’à son rejet à la nature.

Une récente étude menée par AQUAWAL et le Centre d’études en habitat durable (CEHD) montre qu’une plus grande part de ménages utilise l’eau de distribution comme eau de boisson, en particulier chez les jeunes. C’est ainsi que plus de 5.000 exemplaires dossiers pédagogiques ont été diffusés ces dernières années afin de répondre aux demandes croissantes des écoles désireuses d’aborder le thème de l’eau dans le cadre de leur programme de cours. Plusieurs opérateurs ont développé des « Classes d’eau » visant à former de jeunes élèves aux problématiques de l’eau durant 2 jours par an. Après plus de 10 ans d’existence, 1.610 classes ont été accueillies dans les différents centres situés sur l’ensemble du territoire de la Wallonie.

Enfin, les entreprises, administrations communales et acteurs institutionnels et politiques sont invités chaque année aux Assises de l’eau, destinées notamment à les informer sur des thèmes d’actualités liés à l’eau et sur les évolutions législatives en la matière. Ce colloque se déroulera le 29 septembre 2016 à Marche-en-Famenne et je peux déjà vous annoncer qu’une session entière sera consacrée à la qualité de l’eau du robinet et à ses bienfaits pour la santé. Comme l’honorable membre le constate, les opérateurs publics sont très actifs en matière de communication et intensifieront cette sensibilisation en axant celle-ci sur les liens entre l’eau et la santé, tenant compte des dernières évolutions des connaissances en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *