Redécoupage électoral : Lessines, Enghien et Silly bientôt en Wapi ?

Une décision de justice récente incite le Parlement de Wallonie à revoir sa répartition de sièges par circonscription électorale. Cette décision constitue une belle opportunité de redéfinir le découpage électoral en Hainaut afin d’assurer une meilleure cohérence territoriale entre le bassins de vie des citoyens et la représentativité de leurs élus.

Attachée aux principes concrets d’Aménagement du Territoire, je plaide en faveur de l’intégration des communes de Lessines, Silly et Enghien à la circonscription électorale de Tournai-Ath-Mouscron.

Le vendredi 12 février, le Conseil d’Etat a annulé l’arrêté répartissant le nombre de sièges par circonscription électorale, estimant que les « petits » arrondissements de moins de quatre élus sont en contradiction avec le principe de proportionnalité. Le Parlement de Wallonie devra procéder à des aménagements pour le prochain scrutin régional. En Hainaut, l’arrondissement de Thuin est concerné.

Comme mon collègue et Chef de groupe au Sénat, François Desquesnes de l’arrondissement de Soignies, j’estime qu’il s’agit d’une opportunité de rouvrir le débat sur le découpage électoral, en meilleure cohérence avec les réalités territoriales. En Hainaut, ce redécoupage permettrait de rééquilibrer certains pôles en adéquation avec les réalités humaines et économiques des territoires. Ainsi, l’arrondissement de Soignies s’élargirait au bassin du Centre, tout en accédant à la volonté des communes de Lessines, Enghien et Silly de rejoindre leur bassin de vie « naturel » de la Wallonie picarde. Tant les affiliations aux intercommunales (Ipalle & Ideta), que les couvertures géographiques des médias locaux (No Télé, Courrier de l’Escaut, Nord Eclair et DH régionale) et les axes de communication (A8, lignes ferroviaires) plaident en ce sens. De plus, le rattachement de ces trois communes en Wallonie picarde offrira à leurs citoyens une meilleure représentation de leurs intérêts au niveau régional, par des élus disposant d’une connaissance de terrain de ces communes.

Pour les habitants du triple arrondissement Tournai-Ath-Mouscron, je suis éminemment persuadée que l’intégration de Silly-Enghien-Lessines ne peut sembler que « naturelle » pour enfin constituer formellement le territoire économique et culturel de la Wallonie picarde. Il y a, selon moi, réciprocité de souhait de se rapprocher entre toutes les communes Wapi, comme l’indique les votes démocratiques de la majorité des élus des conseils communaux sur la motion réclamant cet attachement, et ce en dehors de calculs électoralistes de certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *