Remise en forme pour nos parcours Vita !

La Députée Véronique WAROUX (cdH) a interrogé le Ministre wallon des Sports, René COLLIN (cdH), sur la revitalisation des parcours santé « Vita » en Région wallonne. Le Ministre assure faire de la promotion des sports outdoor une de ses principales priorités, et incite les Communes à monter des projets ainsi qu’à garantir l’entretien des infrastructures existantes.

La Députée péruwelzienne illustre son propos en citant l’exemple du parcours santé de la Forêt de Bonsecours, démantelé il y a plusieurs années pour cause de vétusté et de sécurité. « Or, ces infrastructures étaient un prétexte ludique de promenade, et de réaliser quelques exercices physiques, dont notre santé a bien besoin! Ce parcours Vita amenait nombre de visiteurs dans notre forêt: on y voyait les familles, parents et enfants, s’exténuer et rire sur ces infrastructures originales. Et profiter en même temps de la beauté du milieu forestier tout en le respectant. » La Députée déplore cette raréfaction des parcours santé, sur l’ensemble du territoire wallon, et espère leur remise en forme prochaine ainsi que l’installation de nouveaux modules à destination spécifique des jeunes, et/ou des aînés.

Dans sa réponse, le Ministre assure partager cet objectif de promotion du sport outdoor, point de convergence entre le sport, la santé et la nature. D’autant plus que des études récentes démontrent que 70% des sportifs wallons pratiquent leur passion en dehors des fédérations et clubs. « Il est crucial que nous nous adaptions à l’évolution des pratiques sportives, à travers les espaces multisports au coeur des quartiers et des villages, les modules de fitness outdoor, les parcours Vita, l’hébertisme (ndlr: méthode naturelle d’éducation physique de G. Hébert) les pistes finlandaises, les parcours BMX. Les possibilités sont multiples. »
Afin d’encourager les communes à investir dans des lieux de pratiques sportives de plein air, le Ministre Collin a chargé Infrasport de remettre à jour et d’étoffer l’ensemble des fiches sportives portant sur ces infrastructures. Le Cadasports recense 34 parcours Vita en Wallonie, 19 d’entre eux ont été subsidiés par la Wallonie. Afin d’intensifier le mouvement, le budget alloué autant que les pourcentages d’intervention de la Région ont été maintenus. « A mon initiative, le SPW INFRASPORTS intensifie l’encadrement technique de ces infrastructures. »

Véronique Waroux s’enquiert de la pérénité de ces infrastructures, après leur installation « Comment éviter de reproduire les écueils du passé (vandalisme et entretien compliqué)? Quels matériaux privilégier ? » René Collin est également soucieux d’offrir aux sports outdoor comme pour les terrains synthétiques et les piscines, des infrastructures pensées et conçues pour durer. Concernant la décrépitude, il souligne toutefois que les études attestent d’un comportement dans le temps du bois massif identique à celui de l’inox. « Hors détérioration volontaire bien entendu. » Le Ministre souligne la responsabilité des dépositaires de ces structures. « Il appartient aux communes en première ligne de veiller à l’entretien, la préservation et à la sécurité de celles-ci« , tout en bénéficiant d’un encadrement technique de son administration.
Vu toutes ces dispositions, le Ministre conclut par le voeu de voir les Bourgmestre et Echevins déposer des projets et veiller à garantir leur pérennité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *