La situation des zoos en Wallonie

Question du 23 octobre 2017 à Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

De l’autre côté de la frontière linguistique, l’homologue flamand de Monsieur le Ministre a pris la décision, il y a deux semaines, et après de très nombreux procès-verbaux adressés au propriétaire, de fermer le troisième plus grand zoo de sa Région, le zoo d’Olmen, dans le Limbourg.

Après dix années d’avertissements apparemment toujours restés sans réponses et sans prises de mesures structurelles par le directeur du zoo, le Ministre flamand du Bien-être animal a donc décidé de fermer le zoo.

Ce qui est certain c’est que la gestion des parcs animaliers existants devrait être uniquement confiée à des professionnels. Il est aussi très important que les soigneurs et tenanciers soient des professionnels. Il est capital que les enclos soient suffisamment spacieux.

Pour certaines associations qui défendent le bien-être animal, la législation ne serait pas adéquate, et les normes à respecter seraient « minimales ». Elles appellent à plus de sévérité dans ce secteur.

L’association GAIA en particulier demande au Ministre wallon du Bien-être animal de renforcer les contrôles dans les parcs animaliers wallons.

Combien de parcs zoologiques ou animaliers compte notre Région ?

Au sein de ceux-ci, combien de contrôles ont-ils été effectués en 2017 et 2016 ?

Estime-t-il que ces contrôles sont suffisants ou envisage-t-il de les augmenter et/ou améliorer dans ce secteur en particulier ?

À la lumière de ces contrôles, comment considère-t-il la qualité du bien-être animal au sein des parcs animaliers ?

Quelles sont également ses positions en ce qui concerne, d’une part, la pérennisation de ces parcs zoologiques en Wallonie, et d’autre part, la création de nouveaux parcs de ce type sur notre territoire ?

Réponse de Monsieur DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

La Wallonie compte actuellement 24 établissements agréés comme parcs zoologiques. La plupart de ces parcs ont été agréés dans le début des années 2000. Des plannings d’adaptation ont été mis en œuvre et suivis par le service normatif fédéral, jusqu’à l’octroi des agréments.

Depuis la régionalisation du bien-être animal, la Direction de la Qualité du Service public de Wallonie gère, avec la Commission des parcs zoologiques, les demandes de nouveaux établissements soumis à l’agrément ainsi que les demandes particulières relatives à certaines espèces particulières d’animaux.

Le contrôle des parcs zoologiques est réalisé par l’Unité du Bien-être animal du Service public de Wallonie.

Durant l’été 2014, une campagne de contrôle a été menée dans les principaux parcs. Le bien-être des animaux y était globalement respecté.

Depuis 2015, l’Unité a reçu chaque année une dizaine de plaintes. 6 contrôles sur place ont été réalisés. Lors de ces contrôles, aucun manquement grave au bien-être animal n’a été constaté. Seuls 4 avertissements et 1 procès-verbal ont été établis. Des régularisations ont été effectuées pour parfaire quelques enclos dans certains établissements. En ce qui concerne la compétence des soigneurs, les établissements se trouvaient en situation de conformité.

Pour l’hiver 2017-2018, des contrôles ont été programmés. Une attention particulière sera portée sur les conditions de détention, en cette période où les parcs sont fermés au public.

Pour le surplus, un projet de révision des conditions d’agrément des parcs zoologiques est en cours. Ce projet a été établi sur la base d’expertises issues de l’Administration et de la Commission des parcs zoologiques.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *